À propos


David Pounot

Le but de ce blog est de t’aider à (re)prendre une nouvelle direction dans ton activité du bien-être et de devenir un entrepreneur à succès.


Pour cela, il faut que tu changes ton état d’esprit de thérapeute en entrepreneur, tout en restant aligné et authentique avec qui tu es et tes valeurs.

Pas d’inquiétude, je vais te montrer comment faire.

Marketing, trafic, Google, argent, mindset, copywriting. Tu es au bon endroit.

Fini le bricolage. Mais ça compte pour 20 % !

Les 80 % de ton succès, c’est toi et seulement toi.

Je me suis demandé pourquoi quelqu’un comme toi voudrait lire cette page… Hmmm, laisse-moi deviner, je vais sortir ma boule de cristal.


Tu es thérapeute. Tu as un salon de massages, un cabinet d’hypnose, tu lis l’avenir dans n’importe quel support, tu proposes un accompagnement pour aider les personnes qui souffrent. Etc.

Jusque là, j’ai bon ?


Mais ce n’est pas encore la bousculade. Ton agenda ne se remplit pas aussi vite que tu l’espérais

Tu étais ravi d’avoir tes premiers clients et de voir que certains reprenaient rendez-vous. Bien. C’est déjà un très un bon signe.

Alors tu as continué à publier du contenu sur les réseaux sociaux pour vraiment développer ton audience. Publication après publication. Quelques likes, un ou deux partages voire très peu de commentaires.

Dur travail, mais le trafic devait bien finir par apparaitre, non ?

Mais hélas… rien. Pas d’effet bouche-à-oreille. Pas d’explosion de clients, à part peut-être madame Gratos quand tu fais une promo pour la fête des mères.

Normal.

L’acquisition de clients ne fonctionne PAS comme cela.

Les réseaux sociaux, tels que tu les utilises, n’est pas la bonne tactique. Aujourd’hui, les clients sont sur Google et ils se méfient des vendeurs sur les réseaux sociaux.

Tu es un parfait inconnu dans l’océan d’Internet.

Ton contenu est sans doute bon, mais « bon » ne suffit pas. Il faut te démarquer, avoir une offre claire et différente de la concurrence.

Tu peux vendre avec les réseaux sociaux mais pas comme tu t’acharnes à le faire. En fait, tu ne dois rien vendre pour vendre (c’est l’idée générale).

Je sais, c’est injuste :

Le succès de ton activité passe maintenant par toi et par Internet. Et quand je dis succès, je parle d’état d’esprit et de stratégies. Si tu appliques des stratégies simples (et qui fonctionnent) de marketing, le succès sera au rendez-vous. Il y a probablement des thérapeutes moins bon que toi et qui ont plus de succès.

C’est énervant mais ils utilisent les bonnes stratégies et ils sont surement alignés, cohérent avec leur personnalité :

– Un état d’esprit aligné avec leur personnalité, des valeurs et une mission sur cette Terre

– Un marketing pour communiquer

– Les deux mélangés = succès

Internet est devenu le nouveau centre commercial 2.0 et pour attirer le client, il y a des codes à respecter, un langage pour lui parler, une offre irrésistible à lui proposer.

Quand les gens ont un problème, ils cherchent sur Google (et c’est ce que tu fais aussi !). Ils ne cherchent pas sur Tik tok, Facebook ou Instagram.

Mais il y a une chose qui n’a pas changé : toi.

Le monde a changé et tu dois t’adapter.

La bonne nouvelle, c’est que tu peux y arriver, en utilisant les bonnes méthodes.

Bonjour. Je suis David Pounot. Je vais te montrer comment avoir plus de clients. Je vais te montrer comment augmenter ton chiffre d’affaires. Je vais te montrer comment devenir un ou une entrepreneur(e) dans ton activité et comment te démarquer de la concurrence en restant toi-même.

Si tu veux reprendre une nouvelle direction dans ton activité, si tu ne te sens pas aligné présentement, tu es au bon endroit.

En voilà plus sur moi :

La première chose que tu dois savoir sur moi, c’est que j’entreprends depuis 2000, et que c’est mon unique source de revenu depuis l’hiver 2017. C’est suffisant pour vivre aujourd’hui dans un quartier sympa Besançon et de me consacrer à mes autres activités : ce blog et mes entraînements de natation.

Et surtout, surtout, cela me permet d’être mon propre patron.

Et crois-moi, ça, c’est le kiff total.

Ma vie était celle d’un banal employé, avant qu’un burn out ne remette tout en question.

Mais c’est du passé. J’ai grandi partout, comme j’aime le dire. Père militaire, nous déménagions au grès de ses mutations. Je n’ai pas fait de longues études ; j’ai préféré laisser ma place à d’autres (et j’ai bien fait). J’ai bossé 8 ans comme militaire où j’ai côtoyé le pire : à 19 ans, je chassais les trafiquants d’or en Guyane. À 21 ans, je déminais à Sarajevo. Je me suis marié et nous avons eu une fille pour divorcer à ses 1 ans. Banal, je te dis. Puis, un peu plus de stabilité et de calme en devenant employé dans un groupe autoroutier.

J’aimais bien ce boulot, mais une petite voix n’arrêtait pas de me dire que je devais entreprendre.

Oui, ok, mais je ne quitte pas mon job : salaire fixe, 13è mois, congés payées, etc.

J’ai monté ma première affaire dès 2000. Pour essayer. Parce que j’aime entreprendre. Vraiment, c’est mon truc.

Mes autres entreprises et ce que vous pouvez en apprendre :

Ma première boîte : location d’un appartement aux Baléares

J’étais propriétaire d’un appartement tout confort à 20 m d’une des plus belle calanques des Baléares.

Nous sommes en 2000 et Internet existe depuis peu. J’ai une connexion Wanadoo et je construis un site pour louer mon appart.

L’appart se loue puis ma femme (à l’époque) décide de le louer à sa soeur qui vit là-bas. Elle paye le premier loyer mais pas les suivants. Perte total de mon investissement puisque les loyers devaient payer les mensualités du crédit.

Ce que j’ai appris avec ce business :

  • Ne pas inclure la famille dedans.
  • C’était les débuts d’Internet et déjà les clients étaient là.
  • La niche est la clé du succès.

Ma seconde boîte : coach de vie

En parallèle de ma location aux Baléares, je me formais au coaching grâce à la PNL. Là aussi, c’était tout nouveau.

J’ai démarré mon activité en 2003 et j’ai eu des clients tout de suite et seulement en publiant une annonce dans les Pages jaunes.

Et oui, à l’époque, c’était pas difficile.

Ce que j’ai appris avec ce business :

  • Accompagner les personnes.
  • Cela a confirmé que la niche est la clé du succès.
  • Le monde était plus simple : un service, une annonce, des clients.

Ma troisième boîte : loueur de meublés professionnel

En 2012, je me forme au métier de l’immobilier et je deviens loueur professionnel de meublés, plus spécialement dans la location de studio pour les étudiants. Là encore, je deviens rentable dès le premier mois. J’achète un deuxième appart qui cartonne en moins d’une semaine.

Mon business dure 5 ans et tout s’écroule. J’ai laissé aller et je me suis trop reposé sur mes acquis.

Ce que j’ai appris avec ce business :

  • Se former est primordial.
  • La niche est toujours la clé du succès.
  • Le monde a commencé à changer : un service, une annonce bien rédigée, des clients à sélectionner, Internet est un réservoir à clients.

2017 : tout s’écroule

Pourquoi ai-je quitté mon quotidien d’employé surpayé et confortable pour devenir masseur professionnel ? Pourquoi j’ai monétisé mes mains à l’hiver 2017 ? Je n’en pouvait plus, tout simplement.

L’histoire commence deux an plus tôt, en 2015.

J’ai une promotion. Je passe d’un job en 3 x 8 en équipe à un bureau pour moi tout seul dans l’équipe de direction. Belle promo. L’entre-chambre avant d’être cadre.

Je m’installe à mon nouveau bureau et je sais que je ne vais pas aimer.

Mais je suis trop orgueilleux pour le reconnaître. Alors je serre les dents et je subis. Deux ans.

Et le burn out arrive un matin. Je bois un café à la machine du bureau, jette le gobelet et je repars chez moi.

Je ne reviendrai plus jamais.


L’année commence mal. Je suis en arrêt maladie pour dépression pendant 6 mois jusqu’à que la CPAM décide que je ne suis pas assez malade car je ne prends pas de médicaments.

Je n’ai pas le choix : je retourne au taf ou je m’échappe.

Je choisi la deuxième solution et je fais un abandon de poste. Bonne solution, la boîte ne m’a pas causé de problème et m’a payé mes indemnités.


Plus de job mais un loyer à payer. J’utilise mon épargne. J’ai besoin de trouver une solution pour gérer cela.

Je comprends que je veux aider les gens pour gagner ma vie ET avoir du temps pour moi, enfin. Je me lance dans des formations massages, payées avec mes économies. Je ne définis aucune stratégie car j’ai la croyance de réussir comme avant…

Et… ça ne marche pas ! Je ne fais aucune ventes pendant 6 mois !

Je bosse dans un de mes anciens studio que j’ai transformé en salon de massages privé. J’ai un site web, une page pro Facebook où je publie quotidiennement. J’ai distribué des flyers partout, j’ai imprimé 500 cartes de visites que je distribue comme des hosties à la messe.

Bon, je gère mon temps comme il me plait, je ne reçois plus d’ordre de personne, mais je n’ai toujours pas de clients.

Cette liberté, c’est ce qu’il y a de mieux pour moi. Je suis heureux mais sans clients et mon épargne est vide au bout d’un an.

C’est la catastrophe.


Je suis obligé de demandé le RSA. Adieux l’indépendance et la liberté. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, je sors à peine du RSA que je prends en pleine face la crise du Covid.

Je ne te raconte pas : tu l’as subie toi aussi.


  • Chiffre d’affaire = 0
  • Clients = 0
  • Revenus = 0
  • Aides de l’État = 0


Et ça ne me plaît pas du tout. Alors je cherche ce qui ne va pas et je me forme, je me fais accompagner. Business, marketing, acquisition clients, etc. Et je trouve. Et je comprends ce qui ne va pas.

Je pivote mon entreprise, je repars à zéro et en pleine pandémie Covid, je génère 3000 € de CA par mois !

Si j’ai réussi à m’en sortir avec succès en vivant de tels moments, tu peux le faire. J’ai failli tout perdre plusieurs fois depuis mon installation. Mais j’ai trouvé comment faire et je veux t’apprendre à réussir aussi.

Je veux te transformer en entrepreneur à succès et que tu puisses gagner correctement ta vie pour donner le meilleur de toi-même à tes clients.

Mon blog, mon manifeste :

Tu veux juste plus de clients ? Ou bien tu veux développer un chiffre d’affaires plus conséquent ? Ou alors tu veux carrément être un entrepreneur du bien-être à succès ?


C’est peut-être parce que tu as pris un faux départ. Et ce n’est pas grave.

C’est réalisable, j’en suis la preuve vivante. Et OUI, tu peux le faire.

Je vais te faire gagner 10 ans parce que depuis que j’entreprends j’ai fais des erreurs et toi tu ne vas plus les faire.


J’ai commencé à entreprendre à la préhistoire d’Internet en France. À l’époque, les pros, tu les trouvais sur les Pages jaunes. Aujourd’hui, les clients sont sur Google et le monde a changé.


Ce qui n’a pas changé, c’est que l’école ne nous apprend toujours pas à créer de la richesse ; elle t’apprends a être un bon salarié.

Tu dois rentrer dans des cases qui sont définies dès ton enfance.

Et ça, ça tue qui tu es.

La dernière entreprise dans laquelle j’ai travaillé m’a complètement coupé de mon Moi profond et elle m’a transformé pour me préparer à être un bon employé obéissant.

Depuis tout petit, nous sommes conditionnés à faire et surtout pas à être.

C’est pourquoi, quand dans un sursaut de conscience, tu te retrouves dans l’entreprenariat, tu réagis toujours comme un employé. Tu penses toujours comme un salarié.

C’est pour cette raison que ton chiffre d’affaires bloque sur un plafond de verre : généralement celui de ton ancien salaire. C’est pour cela que tu n’oses pas : à augmenter tes prix, à choisir les bons clients, à définir des prestations qui te correspondent.

Quand tu es salarié, tu laisses ton patron gérer ton temps, ta vie, en échange d’un salaire. Quand tu es entrepreneur, tu aides les gens, tu veux les satisfaire.

Mais toutes ces années de conditionnements t’ont fait perdre ta vraie nature, ce pour quoi tu vibres.

Tu es perdu car tu n’a pas appris à entreprendre.

Tu as été conditionné pour répondre à un besoin de la société, pas le tien.

Il faut déconstruire pour reconstruire.

Ce qu’il faut comprendre, c’est comment fonctionne le business en général, comment entreprendre même si tu n’es pas sorti d’une école de commerce, et bosser.

Ce n’est pas à l’école que l’on te l’apprend. C’est en côtoyant ceux qui savent.

Toi et moi, nous allons faire ce travail, pour que tu aies le succès que tu mérites, et le plus rapidement possible.

J’ai eu des années de galère dans l’entreprenariat et je constate que je ne suis pas le seul. J’ai accompagné des dizaines de personnes à pivoter leur entreprise qui vivotait en une entreprise à succès. J’ai aider des personnes en partant de zéro et qui 6 mois après quittaient leur job de salarié et vivaient de leur passion.


Et c’est devenu mon but dans ma vie.

Je veux t’apprendre à vivre de ton activité du bien-être et penser comme un entrepreneur à succès, tout en restant aligné avec qui tu es et tes valeurs.

L’état d’esprit, c’est qui tu es, tes valeurs et ta mission sur cette Terre.

Le marketing, c’est juste communiquer.

Les deux mélangés, c’est ton succès.

Toi et moi nous allons changer cela.